jeudi 7 août 2014

exposant suite

Un aperçu pour ceux qui ne pourront pas se déplacer et voir l'expo à la Maison des Arts à Evreux avant fin août.
Bonne visite! 























lundi 16 juin 2014

exposant

Longtemps sans mettre un mot sur mon blog mais je reviens avec du sérieux.

Je termine de travailler sur une expo collective (Christine Cadorel, François Dubois, Fanny Ferré, Denis Goudenhooft, Pierre Guilloteau, Marie-Pierre Lamy, Sandrine Lepelletier, Max Leyssalle, Marianne Requena, Emilie Thomase et moi) qui débute le 5 juillet à la Maison des arts d'Evreux. "Chroniques Céramiques" chapeautée par Marie-Pierre Lamy sera présentée comme un parcours céramique entre les galeries de la Maison des arts et le cloître de la cathédrale en passant par la promenade de l'Iton.

Vernissage le 5 juillet donc à 11h (du matin) et si vous ne pouvez pas venir à cette occasion vous aurez 2 mois pour vous rattrapez.






En attendant je me suis permis une petite récréation en testant au raku certaines de mes formes. Je suis plutôt content du résultat. La confrontation entres des objets usuels industrialisés et cette technique de cuisson donne un résultat assez surprenant et séduisant.

Affaire à suivre...









jeudi 9 janvier 2014

photographiant 5


Un nouveau lieu pour de nouvelles images.
Cela me permet un peu de passer en revue ce que j'ai pu faire jusqu'à présent et aussi choisir ce qui pourra être exposé dans quelques mois.





dimanche 29 décembre 2013

ventousant 3

Que fait on lorsque l’on a accumulé 1001 ventouses? (voire un peu plus…)
Pour ma part je pense que j’aurais bien envie de signer à nouveau pour un autre millier. Pas vous?
Ce qui avait commencé comme une curiosité puis qui m’avait poussé à continuer par amusement est devenu une pseudo-collection aberrante, complètement absurde et j’aime bien ça.



jeudi 19 décembre 2013

verdoyant

Mon nouveau lieu de travail enfin plus ou moins en état de marche.
Il m'aura fallu du temps pour déballer, ranger, trier, jeter, agencer, monter, démonter, faire tomber, remonter, bouger, déplacer, trouver la bonne place pour chaque chose.
Bureau, bibliothèque qui me servira pour les travaux les moins salissants. Je réserve entre autre la poussière du plâtre et les flaques de barbotine au petit atelier-pas-isolé-au-fond-du-jardin-avec-les-outils-de-bricolage-et-jardinage.



A remarquer en passant sur la photo au fond à droite la très belle litho aquarellée de David Liaudet.
Un lieu très coloré finalement à ma grande surprise.

lundi 11 novembre 2013

dessinant

Je ne trouve plus grand-chose dans les foires à tout finissantes. Ai déniché tout de même un petit livre édité en 1936, Le langage des lignes de Robert Lambry qui me rappelle les cours de dessin du collège.
Un opuscule qui présente le b-a-ba du dessin et de la couleur avec d’ailleurs une belle repro en quadri et des décalages d’impressions qui donnent un coté artisanal à la réalisation.



Je pense qu’il le connait déjà, mais un petit clin d’œil à Claude Lothier avec les planches 90 et 91.


vendredi 8 novembre 2013

touristant

Petite virée belge pour cette fin de vacances en passant par Bruges et Bruxelles.
Entre des frites et des bières, un peu de shopping et de tourisme.
Dans une boutique de Bruges je suis tombé sur de curieux vases que j’ai pris d’abord pour de la céramique mais qui se trouvent être en verre. Curieuse formes voisines de celles que l’on retrouve dans les tableaux de Morandi.



A  Bruxelles 2 images prises pour David Liaudet entre autre. Une cheminée sortie de nulle part au milieu de bâtiments en démolitions/reconstructions et un angle d‘architecture dont il saura dire qui est l’auteur.



Un tour pour voir le Manneken-Pis bien entendu et un petit détour à l’Atomium by night non loin d’une belle pissotière comme on en fait plus.



Au retour arrêt à Bethune. En faisant le plein de sucre suis tombé sur la version comestible des vases Brugio-morandiens. Si j’avais pu en faire un moulage… mais trop vite avalé!



jeudi 3 octobre 2013

ventousant 2

Il y a 2 ans (déjà) je parlais des ventouses que je trouvais sur les vides greniers et les bric-à-bracs. Durant ce temps la collecte a progressé les cartons se sont remplis et aussi multipliés. J’ai dépassé le cap il y a quelques temps des 1000 ventouses.
J’ai mis du temps (encore du temps…) à trouver les caisses adéquates pour les ranger et les présenter. Je cherchais des caisses particulières, des caisses à pommes qui servent aujourd’hui souvent en déco. Finalement, de bouches à oreilles, j’arrive chez Mr Van Tornhout qui m’a très gentiment aiguillé vers M. Hector qui m’a accueilli tout aussi gentiment (assez rare de nos jours pour le préciser 2 fois).
Voici donc 1001 ventouses. Nettoyées, rangées, empilées, stockées, photographiées.





jeudi 8 août 2013

déménageant

Déménagement oblige, cela me donne l’occasion de réunir tous les moules réalisés jusqu’à présent pour le coulage. Il doit bien en rester un ou deux dans un coin mais ils retrouveront bien vite leurs copains quand j’aurai tout vidé enfin!


jeudi 27 juin 2013

interlude 2

Pour partir (enfin) en vacances (à l’étranger européen) je dois renouveler ma carte d’identité.
Je vais à la mairie la plus proche et ouverte à cette heure (donc pas celle de mon patelin actuel, trop petit pour ouvrir à des horaires de fonctionnaire à tiers temps) et une gentille dame me renseigne en me donnant comme délais « un mois à partir d’ici ». Gloups! Ça va être juste pour mon départ prévu mi août mais bon…
Comme j’ai encore la vieille carte jaune en papier je dois faire des démarches comme si c’était une première demande c’est-à-dire que je dois demander une copie d’acte de naissance à ma mairie d‘origine. Elle n’est pas à côté (Aude 11) donc j’appelle et je tombe sur une dame avec l’accent du cru mais qui visiblement est obligé de demander à sa collègue comment cela se passe ce genre de chose… Je dois donc envoyer un courrier (postal) avec lettre pré-timbrée et attendre le retour du dit acte. Délais supplémentaire à additionner au mois prévu. Je photocopie, tape, imprime, poste ce qui doit l’être le matin même.
En attendant je collecte le reste des documents nécessaires et bien sûr la photo d’identité. Je vais donc à la recherche d’un photomaton agréé et j’en trouve un facilement à la gare. Une fois accoutumé au maniement de la chose (ça a bien changé depuis la dernière fois où j’en ai eu besoin, entre autre pour travailler sur l’autoportrait) j’entend une voix féminine (et forte) me donner des instructions. Pas grand monde dans la gare, voire quasi déserte à cette heure de début de soirée mais suffisamment pour se sentir mal à l’aise. A priori il est formellement interdit d’avoir une quelconque expression si ce n’est de faire la gueule, d’ailleurs c’est même recommandé et ça tombe bien c’est ma spécialité de faire la gueule.
Bref, j’ai mes photos rapidement et comme prévu je fais joyeusement la gueule comme souhaité. Je fais même un peu de zèle et suis visiblement un tantinet agressif… ça passera pour une carte d'identité?






mardi 4 juin 2013

gravant

Info périmée et info à venir...
Dimanche 26 mai a eu lieu la première Fête de l'estampe programmée par Manifestampe.
Avec mes élèves nous avons fait porte ouverte à l'atelier de gravure de la Maison des Arts d'Evreux. Peu de visiteurs à cause d'une information tardive et d'un dimanche materno-festif mais des échanges intéressants, une bonne ambiance et une belle journée même si on aurait bien aimé pique-niquer dehors...







Nous y avons exposé en avant première des travaux réalisés en partenariat avec le musée d'Evreux pour les journées de l'archéologie à venir en fin de semaine.
Les élèves ont travaillé à partir des plaques gravées de François Rever (archéologue, entre autre, du 19e) dont les résultats sont déjà visibles dans la salle des antiquités au musée en compagnie d'une oeuvre inédite de Daniel Spoerri, un moulage en bronze de la relique du repas enterré et "fouillées" il y a peu de "L'Enterrement du tableau-piège".